97 % des entreprises informatiques utiliseraient les méthodes de développement agiles
Selon un rapport de CollabNet VersionOne

Le , par Bill Fassinou

117PARTAGES

5  0 
Selon un nouveau rapport sur l’état d’adoption des méthodes agiles dans les entreprises établi par CollabNet VersionOne, une cabinet informatique, il apparaît que désormais, de plus en plus d’entreprises et organisations du monde se tournent vers ses méthodes. Les conclusions du rapport qui se basent sur les réponses de professionnels du logiciel du monde entier ayant partagé les dernières tendances, les pratiques et les valeurs en matière d'agilité montrent que l’adoption des méthodes agiles a évolué très rapidement ces dernières années. Le rapport démontre que DevOps et Agile sont devenus de plus en plus liés, alors que les entreprises cherchent à développer et à fournir des logiciels de qualité de manière plus efficace, plus rapide et plus rentable pour leurs clients.

Le rapport de CollabNet VersionOne sur l'état de l'agilité regroupe des réponses de professionnels du développement logiciels d’un peu partout dans le monde notamment l'Europe, l'Asie/Pacifique, l'Amérique du Sud et du Nord et l'Afrique. L’une des principales conclusions tirées de ce rapport est que 97 % des répondants ont déclaré que leurs entreprises ou leurs organisations appliquent des méthodes de développement agiles. Les raisons invoquées pour adopter Agile portaient moins sur l’augmentation de la productivité (51 % contre 55 % l’an dernier), mais davantage sur l’amélioration du moral des équipes (34 % contre 28 % l’an dernier) et moins sur la réduction des risques du projet (28 % contre 37 % en 2018) et davantage sur la réduction des coûts du projet (41 % contre 24 % l’année dernière).


Ces changements sur l’état de l'adoption des méthodes agiles dans les entreprises ont été constatés alors que certains demandent à ce que l'on abandonne ces méthodes. Ron Jeffries par exemple, l'un des signataires du Manifeste Agile indiquait en mai de l’année dernière que les développeurs devraient maintenant laisser tomber les méthodes agiles. Selon lui, il est temps de passer à autre chose. Il expliquait l’année dernière que ce ne sont pas les méthodes qui sont en cause, mais plutôt la manière dont elles sont appliquées. Les développeurs devraient adopter les principes de base du Manifeste Agile indépendamment d’un framework ou d’une méthode dans le développement d’application comme cela était pensé initialement par les signataires du Manifeste. Cela permet aux développeurs de s’épanouir dans leur travail. Le logiciel étant fonctionnel à tout moment, d’importants travaux d’extension peuvent être effectués dans un délai assez raisonnable.

Au mieux, Ron Jeffries propose d'utiliser l'Extreme Programming qui tient compte de la gestion de projet dans la réalisation de l'application. Il n’est cependant pas le seul à avoir donné un tel avis de la chose, d’autres l’ont précédé dans l’idée d’abandonner les méthodes agiles. Erik Meijer, un développeur de l’écosystème .NET a insinué en 2015 qu'Agile était un cancer qu’il faudrait éliminer de l’industrie du développement ». Andy Hunt, un autre des 17 coauteurs du Manifeste Agile en 2001 n'a pas caché aussi sa déception. Pour lui, Agile n'a pas atteint les objectifs escomptés au départ. Selon Amir Yasin, cofondateur et CTO de June (société US spécialisée dans le recrutement des professionnels seniors de l’IT), « Agile est devenu tout ce que le modèle Waterfall était pour les développeurs, et pire. C’est un loup déguisé en agneau ».

Cela dit, les chiffres publiés dans le rapport de CollabNet VersionOne montrent que l’intérêt pour Agile ne cesse d’augmenter dans les entreprises du monde. L'adoption d’Agile est principalement motivée par la réduction des coûts de projet. Le rapport indique une augmentation de 71 % de la réduction des coûts d’un projet comme principale raison de l'adoption d'Agile. Il a également cité une augmentation de 27 % de la réduction des coûts du projet comme un avantage clé de l'Agile. Selon le rapport, l'adoption de la technologie Agile met davantage l'accent sur la réduction des coûts du projet et l'amélioration du moral des équipes, et moins sur l'augmentation de la productivité et la réduction des risques par rapport à l'année précédente.

Le rapport révèle également que pour les entreprises ou les organisations, DevOps est une priorité organisationnelle plus importante. Le besoin de comprendre et d'améliorer DevOps continue de croître en tant que priorité pour elles. Ainsi, 90 % des répondants l'ont citée comme étant très importante leur développement. Le rapport montre aussi une augmentation de 27 % par rapport à l’année dernière chez les personnes interrogées qui considèrent que la transformation de DevOps est très importante. De plus, la traçabilité de bout en bout est essentielle pour améliorer les pratiques de DevOps. Au total, 38 % des personnes interrogées ont indiqué que la traçabilité de bout en bout depuis l'entreprise, via le développement, les tests et le déploiement, constituait la capacité la plus précieuse d'amélioration de DevOps.


Une autre conclusion dans ce rapport renseigne que la gestion de la chaîne de valeur est nouvelle, mais importante. Bien que la gestion de la chaîne de valeur ait fait ses débuts dans le rapport cette année, indique CollabNet VersionOne, 67 % des personnes interrogées ont déclaré qu'il était important de connecter l'entreprise à sa capacité de fourniture de logiciels. Le framework SAFe (Scaled Agile Framework) domine les méthodes de mise à l'échelle. SAFe continue de croître dans l'adoption comme méthode de mise à l'échelle de choix et a été identifié comme étant la méthode de mise à l'échelle de choix de 30 % des personnes interrogées. Néanmoins, Scrum a été à nouveau signalé comme étant la méthodologie agile la plus largement utilisée, avec au moins 72 % des répondants pratiquant Scrum ou un système hybride incluant Scrum.

Plusieurs personnes disent utiliser les méthodes agiles dans leur travail, mais bien souvent la réalité est toute autre. Il se trouve que ces personnes se servent plutôt de quelque chose de très différent des méthodes agiles conventionnelles. Lorsqu'elles sont bien appliquées, les méthodes agiles permettent d'organiser le travail de façon à rendre les équipes faisant partie du projet, très productives. Seulement, il a pu être observé que dans bon nombre d'entreprises qui disaient utiliser des méthodes agiles dans leurs projets, il subsiste de graves manquements qui n'existeraient pas si les méthodes agiles étaient correctement adoptées. En fait, malgré l'intention de ces entreprises d'adopter des méthodes agiles, elles sont parfois contraintes en raison de certaines difficultés, de finir par travailler d'une manière qui ne ressemble pas du tout à une méthode de travail agile.

Source : CollabNet VersionOne

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Utilisez-vous une méthode de développement agiles ? Si oui, partagez avec nous votre expérience.
Selon vous, quelle est la meilleure méthode agile ? Et pourquoi ?

Voir aussi

Tout le monde prétend suivre les méthodes agiles dans son travail mais en réalité, peu de personnes le font vraiment

« Agile est un cancer », pour Erik Meijer qui estime qu'il doit être banni une fois pour toutes

Comment l'Agile s'est détourné de son chemin et comment corriger cela, explique l'un des auteurs du Manifeste Agile

Les développeurs devraient abandonner les méthodes agiles selon Ron Jeffries, l'un des signataires du Manifeste Agile

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Kulvar
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 09/05/2019 à 10:02
Nos clients sont tous avides de la méthode agile, du moment qu'il peuvent payer un forfait initial prédéterminé et rien de plus.
2  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/05/2019 à 12:30
Citation Envoyé par Kulvar Voir le message
Nos clients sont tous avides de la méthode agile, du moment qu'il peuvent payer un forfait initial prédéterminé et rien de plus.
Théorème de Dilbert : les gens sont idiots.

Ca vaut aussi pour celui qui l'écrit(il faisait référence à lui-même, mais ça s'applique évidemment aussi à moi). Et pour ceux qui le lisent. Nous sommes tous idiots, la plupart du temps. Les décideurs aussi.
1  0 
Avatar de jyves69
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 29/05/2019 à 17:12
Bonjour,
Vous vous appuyez sur le rapport de Collabnet / VersionOne, mais j'ai peur que vous ne l'ayez pas LU.
https://www.stateofagile.com/#ufh-i-...-report/473508

Je vous invite à lire le graphique de la page 6, qui vous apprendra que les personnes ayant répondu à ce questionnaire viennent pour 25% des insdustries Techno (donc peut-être IT), il reste donc 75% qui viennent d'ailleur (Finance, Assurance, Education..)

Bref, merci pour l'article, mais pensez à lire les sources que vous citez, cela vous évitera de dire des conneries.
0  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/06/2019 à 23:35
Heu… ne dîtes-vous pas exactement l'inverse ici : Tout le monde prétend suivre les méthodes agiles dans son travail ?

Bon, je reconnais, je n'ai lu que les titres de ces actualités.
0  0 

 
Comment devenir un meilleur développeur ? La formation et l'expérience sont-elles suffisantes ?
Agile : entre Scrum et Kanban, laquelle des deux méthodologies est-elle la meilleure ?
Contacter le responsable de la rubrique ALM

Partenaire : Hébergement Web